Actinothoe
Chalutier en fer de 20,60 mètres sorti des forges Caloin, est le sister-ship de l’Etoile de PERSEVERANCE. Il subit ensuite quelques modifications dont une couverture du pont. Le 7 janvier 1991, il quitte Boulogne pour sa campagne de pêche. A 20 h 20 un appel de détresse est reçu par la Capitainerie. Malgré les secours lancés (dans la tempête force 8), et les recherches effectuées, ce n’est que le 13 janvier que l’épave est repérée, disparue corps et biens. Elle se situe près de la bouée de la Bassure de Baas, à 2000 nautiques de la côte, en face de la pointe sud d’Audresselles par 20 mètres de profondeur. Adossée à la Bassure de Baas, l’épave s’ensable de plus en plus. L’hélice et ses tuyères sont envahies. La dune de sable touche le pont côté bâbord avant. La cale avant, ouverte, est comblée. Le poste de pilotage permet encore d’observer les cadrans du tableau de bord. Le portique du treuil arrière laisse pendre des filets; les bobines sont présentes. Sous l’hélice, un homard a trouvé un abri. Les étrilles et les araignées en périodes estivales s’attribuent le pont. Le côté tribord de la cabine se couvre d’anémones blanches (Actinothoe sphyrodeta et d’anémones rouges (Diadumene cincta). Les tacauds ennuagent l’épave ainsi que quelques merluches. Sur le sable autour de la coque, des barbues s’immobilisent confondues avec leur environnement. Anémones blanches (Acthinothoe sphirodeta) © Photo Andrée LUGIEZ