La LORRAINE
C’est un chalutier situé à proximité de la digue Carnot, découvert par hasard au sondeur par Alain RICHARD, et ne figurant sur aucune carte. Nous l’avions surnommé « Chalutier de la digue ». En portant plus loin nos investigations, après schémas, mesures, nous avons pu mesurer le calibre de son canon tombé dans le portique avant tribord et observer son dispositif de « frette à galets ». Ces détails nous ont permis de le dater, d’en préciser la nationalité Française quoique construit en Angleterre, comme de nombreux chalutiers du début du siècle. Toutes nos recherches expliquées pas à pas dans le livre ont permis de l’identifier comme étant la LORRAINE III coulé par accident de mer au cours d’un convoyage de cargos. Il gît par 20 mètres de fond depuis le 18 mars 1917. Tout est en place hormis la passerelle effondrée dont les débris reposent épars sur le sable à tribord. Mais, près de la côte, il baigne dans une eau turbide et la visibilité y est souvent médiocre, voire obscure. Sa situation, les conditions de plongées, schémas et toute sa découverte jusqu’à son identification sont inventoriées dans le livre tome 2 « Plongées en Côte d’Opale » page 115 à 122 Si ce livre vous intéresse, veuillez contacter Alain RICHARD extrait du livre « Plongées en Côte d’Opale » tome 2 page 116