Industrie
Recherches et identification vous sont racontées dans le livre tome 1 pages 9 à 19 du livre « Plongées en Côte d’Opale » L’épave est entière. Sa coque de 30 mètres de long gît verticalement, légèrement inclinée sur tribord, sur un fond d’environ 32 à 34 mètres. Seul l’arrière est abîmé. Il manque une partie de la poupe emporté par des chalutiers. La partie centrale est occupée par une grosse chaudière dont la face arrière montre des tubes de condenseurs. Dans le poste avant, un fourneau est encore visible, occupé par un énorme tourteau. La coursive étroite, côté bâbord est le lieu favori de gros congres qui y sont sédentaires. Au niveau du sable, le long de la coque, les homards s’approprient chaque espace de la souille. Sa situation au large de Wimereux et de la Bassure de Baas lui permet de reposer en eau souvent claire.